Elle s'appelle Flore  Honorée Alphonsine. Campanologue, Olivier Montier est allé reconnaître la cloche de Saint-Philibert lors des journées du Patrimoine 2017. Son compte-rendu...

Le clocher-porche de l’église abrite, au niveau de ses ouvertures munies d’abat-sons, un beffroi dans lequel se balance Flore Honorée Alphonsine, une cloche fondue par les fondeurs Cartenet en 1860.

Son diamètre est de 0,96 mètre, ce qui correspond à un poids de 500 kg environ.

Elle porte l’inscription suivante (relevée par O. Montier le 17 septembre 2017) :

Autour de la cloche, sur 3 lignes:

+ L AN 1860 JAI ÉTÉ DONNEE PAR M.R PIERRE ROBERT VALENTIN VAUQUELIN PROP.RE AU MESNIL SOUS JUMIEGES ET BENITE LE 30 SEPTEMBRE
PAR M.R HIPPOLYTE RAVETTE CURE DE LA PAROISSE ET NOMMEE FLORE HONOREE PAR M.R ROBERT ALPHONSE VAUQUELIN ET ALPHONSINE 
PAR M.ELLE ALPHONSINE ELOISE DUPARC M.R HONORE VIRVAUX ETANT MAIRE

En bas :
F.S CARTENET PERE ET FILS F.N A GUEUTTEVILLE PRES S.T VALERY EN CAUX



Avant la Révolution, il y avait deux cloches de 400 et 300 livres. En 1793, une loi obligea chaque commune à ne conserver qu’une cloche pour usage civique. La plus petite fut réquisitionnée et probablement transformée en monnaie ou canons. Celle qui resta n’existe plus, elle a été remplacée par la cloche actuelle.



NDLR.  Pierre Robert  Valentin Vauquelin est né en 1789 au Mesnil de Robert Vauquelin, laboureur et Marie Catherine Leroux. Il fut parrainé par Pierre Faraguet, laboureur d'Yville et Marie Anne Rose Vauquelin, épouse de Richard Virvaux.

Il épousa en 1819 Flore Honorée Saint-André.

Il est mort en 1864, quatre ans après le baptème de la cloche. 


Hippolyte Eusèbe Ravette fut curé de 1854 à 1864 Né le 6 juin 1825 à Grainville-sur-Ry, ordonné prêtre le 18 décembre 1852, nommé au Mesnil le 14 mai 1854. En 1864, après le baptème de la cloche, il quitte Le Mesnil pour devenir clerc des Sacrements de Sainte-Madeleine, il est nommé vicaire de Gonfreville-l'Orcher en septembre 1881, desservant de Gournay-en-Bray en 1892. Il est mort le 10 mars 1894.

Robert Alphonse Vauquelin est né en 1835 au Mesnil. Il y épousa en 1856 Virginie Aimée Chrétien. Il est mort à Duclair en 1887.